Décembre 1919 - GRECE - Athènes - Souvenirs militaires
Inventaire donation au Musée de l'armée
Mis à jour le 21/02/2024

 

1 - Décorations

Commandant En Chef les Armées Alliées en Orient de 1918 à 1920, Franchet d'Espèrey (FDE) reçoit en Octobre 1918 les décorations grecques suivantes:

Photo
Athènes - Octobre 1918 - Grand'Croix ordre du Sauveur - BD Souvenirs CDG/FDE 1055

- la Grand'Croix de l'Ordre du Sauveur;

Photo
Athènes - Octobre 1918 - Croix de guerre - BD Souvenirs CDG/FDE 105701re

- la Croix de guerre avec une palme;

Photo
Athènes - Octobre 1918 - Médaille militaire - BD Souvenirs CDG/FDE 107601re

- la Médaille du mérite militaire avec une couronne.

 

2 - Train spécial

Du 8 au 10 Décembre 1919, un train spécial amène FDE accompagné de son CEM le Cel Azan de Salonique à Athènes. Son objectif est double:
- visiter la Grèce antique avec comme guide, Charles Picard, directeur de l'EFA et ancien Poilu d'Orient;
- "saluer les héros modernes de la Grèce de l'indépendance".
Il est reçu par le roi Alexandre, Venizelos, Grivas (sous-secrétaire d'état à la guerre), Politis et de Billy.

Pho
Caen - Société Navale Caennaise - Daphné réquisitionné en 1914, équipé d'un canon et affecté au ravitaillement des Alliés - Photo AANC

Il visite l'acropole (10/12/19) puis le train royal l'amène successivement à Corinthe, Eleusis (12/12); Olympie et sa Niké, Patras, Missolongui (14/12). Le vapeur français Daphné de la SNC, réquisitionné, lui permet de voir la côte à partir du port de Patras. Il rentre à Athènes le 14 Décembre soir.

Photo
Athènes - 27 Novembre 1919 - Décret de citoyen d'honneur en prévision venue de FDE - BD Textes CDG/FDE 127201
Mandat au maire Spyridon Patsis pour trouver un sculpteur afin de réaliser une copie en marbre de la Victoire Péonienne pour FDE

Photo
Athènes - 20 Février 1919 - Déchiffrage décret difficilement lisible - BD Textes CDG/FDE 127201
Mandat au maire pour trouver un sculpteur afin de réaliser une copie en marbre de la Victoire Péonienne pour FDE

Le 10 Décembre, S. Patsis, maire d'Athènes, lui remet le décret de citoyen d'honneur de la ville établi par le conseil municipal dès le 20 Février.

 

3 - Reproduction en bronze de la "Niké" de Paionios

Photo
1930 - Paris, 34 rue de Lübeck - FDE devant la "Niké" envoyée par Pametaxas (mairie d'Athènes) en Avril 1921 à son domicile versaillais au 1 rue du Marché Neuf - BD Photos CDG/FDE 2903
Voir l'arrière du bronze dans le miroir
Extrait original photo montrant la finesse des détails des ailes et du visage ainsi que l'amplitude du mouvement des bras pour un bon envol vers la victoire


Maquette "Niké" reconstruite en 3D par Matthew Brennan en 2016
Rotation automatique Vue en 3D
Démarrer = clic sur flèche blanche dans rond noir - Zoomer = molette souris - Arrêter = clic G ou D (redémarrage automatique au bout de 5s) - Pivoter = maintenir clic G - Déplacer = maintenir clic D

Suite à la visite du musée d'Olympie le 14 Décembre 1919 où FDE admire la "Niké" de Paionios, le conseil municipal décide de lui offrir une reproduction de cette victoire; initialement prévue en marbre, elle sera finalement faite en bronze provenant d'un canon bulgare.

Photo
18 Avril 1921 - Lettre de Pametaxas (président du conseil municipal d'Athènes) annonçant l'envoi de la Niké en bronze au domicile de FDE à Versailles - BD Textes CDG/FDE 100301re

Il la reçoit en Avril 1921 à son domicile.

 

4 - Vol "Niké" en 1999

Le vol de cette "Niké" avec d'autres bronzes et objets en 1999 a été enregistré à l'OCRB devenu en 2006 l'OCLCO.
Une partie des autres bronzes et objets a été retrouvée chez des receleurs qui ont été condamnés par la Cour d'appel de Rennes le 07/02/2003.
La "Niké" n'a pas été retrouvée à la date du 31/12/2023.

Il me faudrait reprendre contact avec le nouveau service grec - Centre d'Etudes des moules (2018 ?) - en charge de collecter-répertorier-conserver les "moules" des statues anciennes pour retrouver, s'il existe encore, le moule ayant servi au sculpteur choisi par le maire Pametaxas pour faire, entre 1919 et 1920, la maquette de plâtre de la "Niké" reçue en Avril 1921 par FDE à son domicile parisien.
Avec ce moule, il serait possible de faire en 2 exemplaire une maquette 3D: 1 pour la famille de FDE, 1 pour le musée de l'Armée afin de compléter la partie "bronze" de la donation CDG/FDE (réf 2021.85).

Ce bronze volé est invendable: son embase porte l'inscription en grec:

Témoignage de reconnaissance de la ville d'Athènes
Les ailes de la Victoire du 15 Septembre 1918
Au citoyen d'honneur, le généal Franchet d'Espèrey Cdt En Chef les AAO

La petite "Niké" en plâtre reconstruite en 3D par Matthew Brennan et présentée sur Sketchfab en 2016 est sans doute un avant-projet du sculpteur choisi par le maire d'Athènes au 2e trimestre 1919.
Les différences entre la sculpture reçue en 1921 et l'avant-projet de 1920 sont au nombre de trois:
- sculpture prête à décoller comme avec une aile de vol libre,
- absence d'interférence entre ailes et cape,
- embase plus haute de forme trapèzoîdale avec inscriptions en grec.

J'ai demandé à Matthew Brennan où il avait scanné ce modèle en plâtre - un musée ou un collectionneur a une adresse courriel et peut indiquer le nom du sculpteur ou fondeur correspondant à une de ses statues - avant de m'adresser
- à la mairie d'Athènes pour savoir si elle aurait conservé la "maquette sculpteur" de la "Niké" (sculpteur donne en général une maquette à celui qui a passé commande);
- à l'ODAP (lien Facebook) - Organisme de Gestion et de Développement des Ressources Culturelles - qui doit ouvrir un Centre d'Etude des Moules (moules rares et matrices uniques de toute la Grèce) accessible aux chercheurs et au grand public.

A la date du 19/02/2022, à la différence de Dior (Campagne DIOR CRUISE 2022), mes essais pour entrer en contact avec l'ODAP et son CEM sont restés vains pour l'instant.
J'ai donc envoyé 2 courriels identiques à l'ambassade de France - Attaché de défense, Service culturel - pour que l'un des deux m'indique comment contacter le CEM à l'ODAP. Leur réponse commune du 22/02/22 m'a orienté vers l'Ecole Française d'Athènes qui m'a confirmé le 25/02/22 que le CEM est opérationnel. La communication de la photo de la "Niké" avec FDE permettra à M. Gavras du CEM de voir s'il a dans sa collection un moule semblable. Dans l'affirmative, j'étudierai avec lui les modalités pour utiliser ce moule afin de refaire un bronze via un fondeur grec.

A la date du 21/02/2024, le point de situation est le suivant:
- pas de réponse de Matthew Brennan à ma demande concernant l'origine de sa reproduction en plâtre (où, quand, comment);
- faute d'adresse courriel, impossible de contacter le Centre d'Etude des Moules à Athènes pour savoir s'il a dans sa collection de moules, celui fait par le sculpteur inconnu choisi par le maire d'Athènes en 1919 pour faire la Nike reçue par FDE en 1921 à Versailles;
- découverte du site de Didier Laroche sur Delphes nombril du monde grec avec la Nike sur un des piliers des Messéniens et une reconstitution 3D du sanctuaire.

 

5 - Extrait des Mémoires de FDE (Petit carnet K - Macédoine, Grèce; lettres à sa femme)

 

Photo
14 Décembre 1919 - Musée d'Olympie - Photo wiki

13 Décembre
Arrivée Olympie 1h du matin; à pied à l'hôtel avec un photophore.
Levé à 8h; visite du sanctuaire avec Picard; colonel Maclos, chef de cabinet du président du conseil; Siegfried conseiller d'ambassade; cinéma américain.
Venizelos s'est brouillé avec le prince Georges qui voulait faire de la Crète une principauté séparée.
Bon déjeuner; départ 13h30, ovation sur la ligne.
16h30 Patras; très beau temps; frères Maristes; théâtre, opérette viennoise trè bonne.

14 Décembre
Visite de Missolonghi par très beau temps; messe catholique par 3 prêtres grecs latins puis visite de l'école communale des frères maristes, comble, 180 enfants; Siegfried s'abstient.
9h départ sur le torpilleur
(vapeur ANC armé d'un canon) Daphné envoyé d'Athènes par les Grecs; Acarnanie très sauvage, a gagné beaucoup d'argent par les guerres; réception enthousiaste; souvenir du siège du bastion "le terrible" par les Turcs; monument des combattants.
Rentrée à Patras; acclamations.
16h départ; arrivée Athénes 22h.
Les 2 directeurs de la Cie du Péloponèse venus avec le train ont fait leurs études en France.

15 Décembre
- 10h: réception de la délégation des étudiants orientaux; tous me baisent la main y comprisle vice-présidente, doctoresse de Tchataldja dont tous les parents, père, mère, frères, soeurs ont été massacrès;
- 10h30: visite de Mgr Petit, l'évèque catholique;
- 11h: à la légation de France, grande réunion de la colonie française: discours du doyen, réponse, etc; réception d'une délégation des Arméniens d'Athènes et du Pirée;
- 12h: visite de notre Ecole d'Athènes;
- 13h: grand déjeuner à la-dite école dont le directeur a été officier à mon EM de Salonique; en sortant de là, visite rapide du musée national;
- 16h: rendu quelques visites aux seigneurs les plus importants qui étaient venus me voir;
- 17h: thé chez le ministre des Affaires étrangères avec tout le corps diplomatique;
- 18h30: concert au théâtre par l'orchestre de la Cour avec quelques chanteurs qui chantent en français: très embêtant mais organisé par le Gouvernement pour faire une manifestation française.
- 20h30: dîner chez Grivas, ministre de la Guerre, suivi d'une sauterie.
Je me couche avec plaisir

16 Décembre
Le temps se couvre.
- 10h: réception du prince Demidoff, ministre de ce qui reste de la Russie, et de la députation des gens irrédimés;
- 11h: vu Vénizelos qui me demande la Croix de guerre pour le roi qui la désire; je la lui remet à 15h30, comme toujours, il est très timide;
- 13h: déjeuner du gouvernement;
- 16h30: départ pour Salonique.

____________________

PS: Merci de donner remarques, idées ou le bonjour encliquant ci-dessous:

christian.degastines@orange.fr

Retour à SOMMAIRE